La palettisation dans l’industrie agroalimentaire : on vous explique un peu le concept !

palettisation

La palettisation est au cœur des chaînes logistiques alimentaires modernes. Sans elle, il est impossible d’optimiser le stockage et le transport des denrées. Mais savez-vous vraiment ce qu’est la palettisation ?

Qu’est-ce que la palettisation ?

La palettisation désigne l’ensemble des opérations de manutention et de stockage de produits sur des palettes en bois, plastique ou métal. Concrètement, on constitue des unités de chargement en gerbant des marchandises sur ces supports de dimensions standardisées. Ces palettes sont alors facilement déplaçables à l’aide de chariots élévateurs, transpalettes ou autres engins de manutention. Pratique, non ?

La palettisation est cruciale pour optimiser les flux logistiques des industries agroalimentaires. En effet, elle permet de massifier les produits tout en assurant leur intégrité physique. Les grandes entreprises, comme le Groupe ATI spécialiste de la palettisation, standardisent ainsi leur unité de manipulation, de stockage et de transport. Adieu la casse et les pertes de temps !

Les différents types de palettes

Il existe trois grands types de palettes : les palettes bois, plastiques et métalliques. Les plus répandues sont les europalettes en bois, de dimensions 1200 mm x 800 mm. Robustes et économiques, elles résistent à des charges dépassant 1 tonne.

On trouve également des palettes plastiques, plus légères et maniables. Elles ont l’avantage d’être lavables, imperméables et résistantes aux moisissures. Enfin, les palettes métalliques brillent par leur solidité et longévité. Ce sont des investissements rentables pour les industriels, malgré leur prix plus élevé.

Les avantages de la palettisation

La palettisation présente de nombreux intérêts pour les acteurs des filières alimentaires :

  • optimisation des espaces de stockage et des flux de production ;
  • manipulation et transport facilités, sécurisés ;
  • réduction des ruptures de charge ;
  • traçabilité et identification aisées des produits ;
  • adaptation à la mécanisation ;
  • et allègement de la pénibilité du travail humain.

Grâce à une standardisation optimale via l’emballage sur palette, on tend également vers le Graal de la logistique zéro déchet.

La palettisation dans la chaîne logistique

La palette est l’élément clé de la supply chain agroalimentaire. Sa maniabilité et sa standardisation en font l’outil parfait pour une gestion optimisée des flux physiques et d’informations.

Les produits sont massifiés dès la fin du processus de fabrication chez l’industriel. Les palettes sont alors acheminées vers des plates-formes logistiques pour être stockées dans l’attente de leur expédition. Pour finir, les transporteurs routiers, ferroviaires ou maritimes prennent le relais pour livrer les clients finaux.

Grâce à la palette, on a fluidifié et sécurisé toute la chaîne. Sa traçabilité numérique par code-barres ou RFID permet même un suivi en temps réel sur l’ensemble du trajet.

La sécurité alimentaire renforcée

L’utilisation des palettes dans l’agroalimentaire renforce la sécurité des produits. En effet, cette unité de chargement standardisée permet un gerbage optimal qui évite l’écrasement des marchandises fragiles. Les entreprises limitent ainsi le risque de rupture de la chaîne du froid ou de contamination croisée entre denrées.

Par ailleurs, l’identification unique de chaque palette par code-barres ou puces RFID améliore la traçabilité en cas de problème qualité. Il est possible de remonter facilement au lot incriminé sans devoir détruire l’ensemble des stocks.

Un transport durable intégré

La logistique sur palette participe aux efforts environnementaux du secteur, en optimisant les chargements et réduisant les kilomètres parcourus à vide. Sa standardisation favorise également le recours au transport multimodal rail-route et fluvial, ce qui limite l’empreinte carbone du fret.

En ce qui concerne le matériau, la généralisation des europalettes en bois s’inscrit parfaitement dans une économie circulaire et bas carbone. Réparables, elles sont consignées par les prestataires logistiques et font l’objet d’une intendance stricte dans une logique d’éco-conception.

Alors, convaincu des atouts de la palettisation ? Sa maîtrise peut décidément changer la donne pour votre activité !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *