Quel revêtement choisir pour sa piscine enterrée ?

revetement-piscine

Le revêtement est une étape importante de la construction d’une piscine. En dehors de la couleur qu’il prendra, vous devez tenir compte des propriétés techniques, de la résistance, ou encore de l’entretien pour choisir votre revêtement. Plusieurs choix s’offrent à vous dans ce cadre.

Le liner souple

Ce type de matériau fait l’unanimité en matière de revêtement des piscines enterrées. Il doit surtout sa notoriété à sa facilité d’entretien et sa durabilité. Il s’agit d’une matière qui peut tenir pendant une dizaine d’années. Le liner se compose en effet de couches de feuilles de PVC. Il est disponible sous différents coloris et règle aussi des problèmes d’étanchéité. Cependant, il ne supporte pas l’eau chaude ou l’acide, et peut parfois présenter une sensibilité aux galets de chlore. Vous pouvez acquérir le liner fin avec 15 euros le m², et les épais avec 50 euros le m2.

Le carrelage

C’est un classique réputé solide et facile à entretenir. Vous le trouverez sous forme d’email, de pâte de verre, ou encore de céramique. Les formats en céramique sont les moins chers et peuvent s’acheter à partir de 10 euros le m². Les pâtes de verre quant à elles coûtent près de 100 euros le m², tandis que les emails reviennent à 150 euros le m². Le seul bémol du carrelage est qu’il n’est pas étanche. Vous devez donc penser à poser un système d’étanchéité.

Les enduits

Ce revêtement est surtout indiqué pour les piscines enterrées en béton. On distingue les enduits hydrofuges et ceux de finition imperméable. Les premiers assurent uniquement l’étanchéité au niveau des parois du bassin alors que les autres assurent à la fois l’étanchéité et la finition. Les enduits se vendent sous la forme d’une poudre à diluer dans un liant au prix de 1 euro/kg. Le format prêt à l’emploi coûte environ 2,5 euros/kg. L’utilisation de ce revêtement nécessite un spécialiste, car il est délicat à poser. De plus, vous devez les renouveler avec le temps.

La peinture

Il existe deux sortes de peintures pour piscines enterrées : le ciment et le plastique. La peinture ciment n’assure pas l’étanchéité, mais sert juste à colorier. La peinture plastique quant à elle possède des propriétés imperméables en raison de sa composition à base de résine synthétique ou de caoutchouc. Il est conseillé de l’utiliser sur les parois en béton. Les peintures coûtent environ 40 euros le bidon de 5 L. Leur seul inconvénient est qu’elles doivent se refaire tous les trois ans.

Les pierres

Ce sont des matériaux utilisés pour donner du charme à votre piscine enterrée. Il est nécessaire de les poser sur une surface déjà étanche. Comme pierres, vous pourrez utiliser du marbre, le quartz, le granit, ou la pierre de lave. Cependant, ces matériaux coûtent cher et reviennent à une centaine d’euros par m². Il est possible de les remplacer avec la flexi-pierre qui coûte environ 60 euros le m².

Autres

Pour vos revêtements de piscines enterrées, vous pouvez également utiliser la membrane en PVC armé, ou encore le polyester. La première est réputée pour sa solidité et sa longévité. Elle coûte 20 euros/m2. Le polyester quant à lui revient  à environ 80 euros/m².

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *